Haut
Bonjour

« Notre maison dépoussière l’image de l’épicerie fine traditionnelle, en fédérant autour de l’apéritif : on fait de la vente à emporter et, en complément, on fait déguster nos produits sur place » détaille Antoine, qui a toujours baigné dans

De 1968 à l’installation en 2018 dans les nouvelles Halles, tout a changé… sauf les recettes chez Junqua charcuterie ! La maison, fondée en 1932, est présente aux Halles depuis cinquante et un an.

Du citron yuzu exotique aux racines de galanga, via les fruits secs en vrac ou les graines germées, c’est toujours la course aux bons produits pour Younes Carrasco. Lorsqu’il reprend l’enseigne créée par son père et connue sous le nom

Ex-cuistot, Alexandre a délaissé les fourneaux pour aller se former auprès du fromager-affineur Gabriel Bachelet, figure de la gastronomie du Béarn. Le maestro lui a sans doute passé la fibre des fondus de laitages tant son étal regorge de produits

A la tête de cette cave-bar à vins des Halles, un duo explosif. Frédéric, « aux habitudes de vieux briscard » aime à dire qu’il est passé du vilain requin nageant dans les eaux troubles de la grande distribution à

« Derrière un grand homme, il y a toujours une petite femme ». Véronique, l’épouse du très occupé Jean-Luc Laulhe – maire de Montagut, producteur et éleveur de gallinacés et anatidés à la chair réputée – a décidé de sortir de

Pas de tables sans pain, et pas de Jean-Luc Constanti sans bonhomie. L'illustre palois, ambassadeur du bon pain, des matières premières bios, label rouge et AOC se devait d'être présent aux Halles. Et son petit monde l’a suivi comme on

Il était une fois une bande de huit jeunes qui décident de s'associer dans un beau projet : mettre en valeur leur pays, leur terroir et leur métier au travers d'un lieu inédit en plein coeur de la plaine de

2007, Jean-Baptiste Grangé a 16 ans. Il fuit les bancs du lycée général pour un CAP boulanger. Et tout commence

À la ville, comme dans leur boutique-atelier d’optique chaleureuse à l’esprit bohème chic, Valérie et Timothée Mougeotte – qui a rejoint l’aventure – regardent dans la même direction. Mais chacun a son terrain de jeu. Côté cour, Valérie conseille au

« Rock, lookée sans être guindée », c’est ainsi qu’Isabelle Sevin aime définir la femme IKKS qu’elle habille depuis qu’elle a repris l’enseigne en mars. Mais les hommes ne sont pas en reste, avec un corner très sport chic qui

Au 23 bis de la rue Serviez, la marque montante Izac et ses trois drôles de dames habillent les hommes. Il y a plus d’un an, Isabelle change de cour de récré. De son ancien job, elle embarque dans l’aventure

« Mes parents avaient une entreprise générale d’électricité et un magasin d’électroménager. Il y a maintenant 16 ans j’ai lancé un espace dédié à l’aménagement de cuisine au sein de leur entreprise ! C’est comme cela que l’aventure a commencé…

Il a suffi d’à peine une seconde pour que l’énergie solaire de Muriel De Ana envahisse le DS Store. Cette cliente des plus fidèles connaît bien son monde ici. La cinquantenaire pétillante, travailleur social pour la protection des jeunes enfants,

Les impressionnants miroirs déformés de cet artiste palois iconoclaste qui aime les contrechamps donnent le ton : tout est question de point de vue…

La simplicité, ça a du bon… Et c’est tout un art… Lycée hôtelier de Toulouse et BTS, stages chez les plus grands, dont Michel Bras « une incroyable expérience culinaire et surtout humaine », finale du concours Objectif Top chef

Extension de sa salle, agrandissement de sa terrasse et cuisine semi-ouverte, le Vintage Café au coeur du quartier historique du château s’étoffe aussi humainement. Son propriétaire Vincent Vidal est rejoint par Mickaël Vassal et Sandrine Wald, deux associés plus motivés

Ces garçons-là – “Maynats” en béarnais – font la cuisine et la font bien. Gautier Alvarez, côté salé, et Jonathan Vallenari, côté desserts ont mis la main à la pâte/patte pour ouvrir leur première adresse ensemble, en lieu et place

Extension de sa salle, agrandissement de sa terrasse et cuisine semi-ouverte, le Vintage Café au coeur du quartier historique du château s’étoffe aussi humainement. Son propriétaire Vincent Vidal est rejoint par Mickaël Vassal et Sandrine Wald, deux associés plus motivés

Cela fait 35 ans que Laura Boutique existe et depuis 2004 c’est Dominique Miremont qui y distille son conseil auprès d’une clientèle avide de confort.